Le Vignoble

Cave de Roquebrun, taille vignes

L’encépagement se compose des cépages nobles Syrah, Grenache, Mourvèdre, Carignan, Roussanne, Viognier et Grenache blanc.

Un suivi qualitatif du vignoble est mis en place depuis plusieurs années. Un cahier des charges rigoureux réglemente les modes de taille, le palissage, les traitements phytosanitaires ainsi que les rendements.

Un grand vin, c’est d’abord un raisin irréprochable.

Le travail de la vigne varie au rythme des saisons.

  • En automne, les sécateurs prennent place pour prétailler et tailler jusqu’au mois de février. (Taille en gobelet – Royat – Guyot suivant le cépage). Les sarments sont déposés dans les rangées, mis en fagots, ou brûlés. Succéde ensuite le travail d’amendement en fonction de l’analyse du sol avec apports de compost et d’engrais dans chaque parcelle.
  • Les traitements commencent dès les premiers bourgeons jusqu’aux vendanges. Les services d’un ingénieur agronome, avec l’appui d’une station météo sur le domaine, permettent une culture raisonnée.
  • Au mois d’août, première effervescence dans les vignes avec une visite parcellaire effectuée dans tout le vignoble. Chaque vigne est classée suivant le cépage, l’âge, le rendement, et l’état sanitaire. Cette auto-discipline équitable consacre le travail de chacun et détermine le niveau qualitatif de la catégorie d’apport. La maturité des raisins (degré, acidité totale et maturité phénolique) définie à partir d’un prélèvement sur chaque parcelle, détermine l’ouverture des vendanges. Toutes les semaines, un planning est établi par cépage et par classement. Un prélèvement, fait à chaque, apport valide celui-ci.
  • Notre politique sélective et le relief accidenté n’autorisent que la vendange manuelle. Les groupes de vendangeurs (« colle ») donnent mille couleurs et accents aux coteaux de Roquebrun.vendanges Roquebrun appellation caveau